mercredi 10 février 2021

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 61 (60)

Tu es pour moi un refuge

 
2
Dieu, entends ma plainte,
 
 
 exauce ma prière ; *
 
3
des terres lointaines je t’appelle
 
 
 quand le cœur me manque.

 
 
Jusqu’au rocher trop loin de moi
 
 
 tu me conduiras, *
 
4
car tu es pour moi un refuge,
 
 
 un bastion, face à l’ennemi.

 
5
Je veux être chez toi pour toujours,
 
 
me réfugier à l’abri de tes ailes.

 
          ~

 
6
Oui, mon Dieu, tu exauces mon vœu,
 
 
tu fais largesse à ceux qui craignent ton nom.

 
7
Accorde au roi des jours et des jours :
 
 
que ses années deviennent des siècles !

 
8
Qu’il trône à jamais devant la face de Dieu !
 
 
Assigne à sa garde Amour et Vérité.

 
9
Alors, je chanterai sans cesse ton nom,
 
 
j’accomplirai mon vœu jour après jour.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 62, v. 1-5

1
Par amour pour toi, Jérusalem, je ne me tairai pas. Par amour pour toi, Sion, je ne resterai pas sans agir. J’attends que ta libération paraisse comme la lumière du matin, et que ton salut brille comme une lampe allumée.
2
Alors tous les peuples verront que le Seigneur t’a sauvée, et tous les rois verront ton honneur. Alors tu recevras un nouveau nom, que le Seigneur choisira.
3
Tu seras comme une couronne magnifique dans la main du Seigneur, un turban royal dans la main de ton Dieu.
4
On ne t’appellera plus "celle qui est abandonnée", on ne dira plus de ton pays "c’est un désert de tristesse". Au contraire, on t’appellera "celle qui plaît au Seigneur", et on dira de ta terre "la bien mariée". Oui, tu plairas vraiment au Seigneur, et ta terre aura un mari.
5
Comme un jeune homme se marie avec une jeune fille, ainsi celui qui te reconstruit sera un mari pour toi. Comme une jeune mariée fait la joie de son mari, tu feras la joie de ton Dieu.

Commentaire

La proximité de la délivrance de Sion

«Je ne resterai pas silencieux, je ne serai pas en repos, jusqu'à ce que paraissent comme une clarté sa justice et son salut», tel est maintenant l'engagement de Dieu envers Jérusalem.
Plus de cinquante ans d'exil et de domination, les cris et pleurs de Juda finissent par décider Dieu de l'urgence à délivrer son peuple. Car dans le projet divin, Juda constitue un phare pour les nations. «La favorisée» sera le nouveau nom de Jérusalem.
Et pourtant: que de souffrances endurées suite au désamour de Dieu envers ce peuple accusé de rébellion. Fini le temps du châtiment et surtout de ce qui semblait être l'indifférence de Dieu. Car dans la tradition hébraïque, la colère de Dieu est encore préférable à son silence. Et cela peut se comprendre: on ne se met en colère que contre celui avec lequel on est encore en relation. On ignore celui de qui l’on est séparé.
En reprenant la parole en faveur d’Israël, Dieu nous fait percevoir de nouvelles noces entre lui et son peuple.
Pourquoi désespérer parce qu'on est au fond du trou? Pourquoi se détourner de Dieu parce que la réponse à notre cri et à notre prière tarde?
Attache-toi à ton Dieu. Accroche-toi à lui: sa mémoire est infaillible et son secours vient.
Sauras-tu discerner sa délivrance?

Sujets de prière

Oraison

Accorde-nous, Seigneur Dieu,
de marcher dans la lumière de tes promesses:
donne-nous de vivre la succession des jours
non pas dans le regret du temps qui passe,
mais dans la joie de savoir
que le temps nous rapproche de plus en plus
de la rencontre avec toi.
Par le Christ notre Seigneur.

Cantique 31-21 (du recueil Alléluia)

Le Seigneur vient à la minuit