vendredi 10 février 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 73 (72), 1-14

Longtemps, j’ai cherché à savoir

 
1
Vraiment, Dieu est bon pour Israël,
 
 
pour les hommes au cœur pur.

 
2
Un rien, et je perdais pied,
 
 
un peu plus, et je faisais un faux pas ;
 
3
car j’étais jaloux des superbes,
 
 
je voyais le succès des impies.

 
4
Jusqu’à leur mort, ils ne manquent de rien,
 
 
ils jouissent d’une santé parfaite ;
 
5
ils échappent aux souffrances des hommes,
 
 
aux coups qui frappent les mortels.

 
6
Ainsi, l’orgueil est leur collier,
 
 
la violence, l’habit qui les couvre ;
 
7
leurs yeux qui brillent de bien-être
 
 
trahissent les envies de leur cœur.

 
8
Ils ricanent, ils prônent le mal,
 
 
de très haut, ils prônent la force ;
 
9
leur bouche accapare le ciel,
 
 
et leur langue parcourt la terre.

 
10
Ainsi, le peuple se détourne
 
 
vers la source d’une telle abondance.
 
11
Ils disent : « Comment Dieu saurait-il ?
 
 
le Très-Haut, que peut-il savoir ? »

 
12
Voyez comme sont les impies :
 
 
tranquilles, ils amassent des fortunes.

 
          ~

 
13
Vraiment, c’est en vain que j’ai gardé mon cœur pur,
 
 
lavé mes mains en signe d’innocence !
 
14
Me voici frappé chaque jour,
 
 
châtié dès le matin.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 11, v. 1-15

1
 Quand Jésus a fini de donner ces ordres et ces conseils à ses douze disciples, il part de là. Et il va dans les villes de la région pour enseigner et annoncer la Bonne Nouvelle.
2
 Jean-Baptiste, dans sa prison, a entendu parler du Christ et de ce qu'il fait. Il envoie quelques-uns de ses disciples,
3
 pour demander à Jésus: "Est-ce que tu es le Messie qui doit venir? Ou bien devons-nous en attendre un autre?"
4
 Jésus leur répond: "Allez raconter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez:
5
 les aveugles voient clair, les boiteux marchent bien, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts se réveillent, les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle.
6
 Il est heureux, celui qui ne refuse pas de croire en moi!"
7
 Les disciples de Jean repartent. Jésus se met à parler de Jean aux foules qui sont là. Il leur dit: "Qu'est-ce que vous êtes allés regarder dans le désert? Un roseau secoué par le vent?
8
 Non! Alors, qu'est-ce que vous êtes allés voir? Un homme habillé de vêtements élégants? Mais ceux qui ont de beaux vêtements habitent dans les palais des rois. 09 Qu'est-ce que vous êtes allés voir? Un prophète? Oui, je vous le dis, et même plus qu'un prophète!
10
 En effet, Jean est celui que les Livres Saints annoncent quand Dieu dit: Moi, je vais envoyer mon messager devant toi. Il préparera le chemin pour toi.""""
11
 Jésus ajoute: "Je vous le dis, c'est la vérité: il n'y a jamais eu un homme plus important que Jean-Baptiste. Pourtant, celui qui est le plus petit dans le Royaume des cieux est plus important que lui.
12
 Depuis le temps où Jean baptisait jusqu'à maintenant, on attaque le Royaume des cieux avec violence, et les gens violents cherchent à le prendre.
13
 Jusqu'à Jean, la loi et tous les prophètes ont annoncé ce qui allait arriver.
14
 Et si vous voulez me croire, Jean, c'est Élie qui devait revenir! 15 Celui qui a des oreilles, qu'il écoute!

Commentaire

Etre au diapason

S'accorder pour jouer une musique ou la vie : nous pouvons former un ensemble, être de corps et de cœur avec les autres, sans nous accorder, sans vibrer à l’unisson.
Jean-Baptiste est un homme sévère, un ascète, un précurseur. Il déblaie et annonce celui qui doit venir, il appelle à la repentance et au changement de vie. Lorsqu’il prêchait au désert, il aurait fallu se repentir, se couvrir la tête de cendres en signe de deuil… pour que tout Israël se tourne à nouveau vers Dieu et sa miséricorde.
Pour sa part, Jésus-Christ annonce le royaume joyeusement, dans une grande liberté. Il ouvre des portes verrouillées. Il aurait fallu se réjouir puisqu'il inaugure un règne de grâce et de gloire...

Mais personne n’a su ni voulu entrer dans le ton donné ! Encore une fois, la réalité d’aujourd’hui reste fondamentalement la même. Nous ne savons ni nous repentir ni nous réjouir.
Bien sûr, nous pouvons nous trouver chaque fois de bons motifs pour nous justifier de n’être pas entrés dans la danse, dans le jeu, de n’avoir pas vibré à ce qui était en train d’advenir.
Mais honnêtement, qu’est-ce qui nous a retenus ? Nos habitudes, notre confort, nos peurs ?

Ne restons pas à côté de la vie, en observateurs. Dieu nous invite à vivre pleinement, à entrer dans le cœur de la vie, qui est tout à la fois repentance et joie, pardon accueilli et partage de la vie nouvelle.

Sujets de prière

Oraison

Notre Seigneur et notre Dieu,

toi qui nous as envoyé le Sauveur

et qui as fait de nous tes enfants d’adoption,

regarde ceux que tu aimes comme un Père ;

nous croyons en ton Fils ressuscité :

accorde-nous la vraie liberté et la vie éternelle,

car il règne pour les siècles des siècles.

 

Cantique 47-13 (du recueil Alléluia)

Roi des anges