Jeudi 10 Décembre 2015

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

jeudi de la deuxième semaine

Complément

Psaume

Psaume 129 (128)

Ils ne m’ont pas soumis

 
1
Que de mal ils m’ont fait dès ma jeunesse,
 
 
   — à Israël de le dire — *
 
2
que de mal ils m’ont fait dès ma jeunesse :
 
 
   ils ne m’ont pas soumis !

 
3
Sur mon dos, des laboureurs ont labouré
 
 
   et creusé leurs sillons ; *
 
4
mais le Seigneur, le juste,
 
 
   a brisé l’attelage des impies.

 
5
Qu’ils soient tous humiliés, rejetés,
 
 
   les ennemis de Sion ! *
 
6
Qu’ils deviennent comme l’herbe des toits,
 
 
   aussitôt desséchée !

 
7
Les moissonneurs n’en font pas une poignée,
 
 
   ni les lieurs une gerbe, *
 
8
et les passants ne peuvent leur dire :
 
 
   « La bénédiction du Seigneur soit sur vous ! »

 
 
Au nom du Seigneur, nous vous bénissons.

Lectures du jour

Commentaire

Dans la peine et la fatigue, de nuit et de jour

«Imitez-moi!» Cette assurance presque arrogante de l’apôtre Paul a déplu – autant que ses prises de position machistes en d’autres endroits de ses lettres. Il fait preuve pourtant d’une estime de soi enviable et très utile dans le ministère. Parce que c’est au nom du Seigneur qu’il prend la plume.
Bien sûr, nous avons besoin de modèles pour notre foi: ils nous sont donnés par quelqu’un de la famille, un professeur, un ami, une amie… qui nous ont marqués par leur être-en-Dieu – et que nous imitons sans doute. C’est important de s’y référer, car l’apôtre pointe encore un danger: après la présence du mal et le risque de la méchanceté, c’est celui du désordre. Ces «affairés sans rien faire», jolie tournure pour le dire. Le bien de la communauté en dépend.
Ainsi, que chacun vaque à son travail de manière responsable, reste calme et serein, se montre digne du pain qu’il mange. Et la recommandation s’élargit: chacun et chacune, personnellement, doit avoir constamment à coeur d’agir pour le bien, de le ‘faire’ justement, ce bien! S’il y a problème avec un frère ou une sœur désordonnés, soyons toujours prêts à en parler avec eux plutôt que les exclure. Juste pour les accompagner vers du mieux, pour leur intérêt.
L’épître se termine par une double bénédiction à toute la petite communauté de Thessalonique. Et par une curieuse légitimation: soyez tranquilles, c’est bien moi, l’apôtre Paul, qui vous écris! …

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
qui nous as donné la grande espérance
que ton Royaume sera manifesté
et qui nous enseignes à prier pour sa venue,
rends-nous toujours reconnaissants
pour les signes de son approche.
Accorde-nous aussi de prier
et de travailler avec ferveur
pour ce jour bienheureux
où ta volonté sera faite sur la terre comme au ciel.
Exauce-nous pour la gloire de ton nom.

Cantique 45-12 (du recueil Alléluia)

Comme un fleuve immense