mercredi 10 avril 2019

Temps

Temps du carême

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 143 (142)

Que ton souffle me guide

 
1
Seigneur, entends ma prière ; †
 
 
dans ta justice écoute mes appels, *
 
 
dans ta fidélité réponds-moi.
 
2
N’entre pas en jugement avec ton serviteur :
 
 
aucun vivant n’est juste devant toi.

 
3
L’ennemi cherche ma perte,
 
 
il foule au sol ma vie ;
 
 
il me fait habiter les ténèbres
 
 
avec les morts de jadis.
 
4
Le souffle en moi s’épuise,
 
 
mon cœur au fond de moi s’épouvante.

 
5
Je me souviens des jours d’autrefois,
 
 
 je me redis toutes tes actions, *
 
 
sur l’œuvre de tes mains je médite.
 
6
Je tends les mains vers toi,
 
 
me voici devant toi comme une terre assoiffée.

 
7
Vite, réponds-moi, Seigneur :
 
 
je suis à bout de souffle !
 
 
Ne me cache pas ton visage :
 
 
je serais de ceux qui tombent dans la fosse.

 
8
Fais que j’entende au matin ton amour,
 
 
car je compte sur toi.
 
 
Montre-moi le chemin que je dois prendre :
 
 
vers toi, j’élève mon âme !

 
9
Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur :
 
 
j’ai un abri auprès de toi.
 
10
Apprends-moi à faire ta volonté,
 
 
car tu es mon Dieu.
 
 
Ton souffle est bienfaisant :
 
 
qu’il me guide en un pays de plaines.

 
11
Pour l’honneur de ton nom, Seigneur, fais-moi vivre ;
 
 
à cause de ta justice, tire-moi de la détresse.

Lectures du jour


Job, Chap. 31, v. 26-37

26
 "Quand j'ai vu le soleil éclatant de lumière, et la lune avançant dans toute sa beauté,
27
mon cœur ne s'est pas laissé entraîner en secret. Je ne les ai jamais pris pour des dieux, je ne les ai jamais adorés.
28
 Ce serait encore un crime qu'un juge devrait punir. En effet, j'aurais été infidèle au Dieu très-haut.
29
"Est-ce que je me suis réjoui quand mon ennemi avait des difficultés? Est-ce que j'ai dansé de joie quand le malheur l’a frappé?
30
 Je n'ai même pas osé pécher en souhaitant sa mort par une malédiction.
31
 Ceux que je recevais chez moi disaient: "Chez Job, tous mangent de la viande autant qu'ils veulent."
32
 L'étranger ne passait jamais la nuit dehors, ma maison était toujours ouverte au voyageur.
33
"Beaucoup de gens cachent leurs fautes et les gardent dans le secret de leur conscience. Est-ce que j'ai fait comme eux?
34
Je n'ai jamais eu peur du jugement des autres. Ils pouvaient se moquer de moi, cela ne m'a jamais effrayé, cela ne m’a jamais fermé la bouche, ni empêché de sortir.
35
"Ah! si quelqu'un pouvait m'écouter! Voilà mon dernier mot! Maintenant, c'est au Tout-Puissant de répondre! Et l’acte d’accusation que mon adversaire a écrit,
36
 je le porte fièrement sur mon épaule, je le mets sur ma tête comme une couronne.
37
 Je rendrai compte à Dieu de tous mes pas, je m'avancerai vers lui comme un chef.

Commentaire

Check-list du parfait notable

Dernières paroles de Job : son bilan d’homme bien, et d’homme de biens qui avait des moyens.
Croyez-vous qu’il se vante, se tire un autoportrait flatteur et totalement irréaliste ?
Non : tout ce chapitre 31 est en quelque sorte le manuel du parfait notable selon la loi et les prophètes. Tous les commandements, toutes les recommandations y sont : pas d’adultère, pas d’idolâtrie, pas de faux témoignages, pas d’exploitation du pauvre, défense de la veuve et de l’orphelin, accueil de l’étranger, hospitalité, générosité – conçue non comme un acte « charitable » ponctuel et inégalitaire, mais comme un dû normal, une redevance contribuant à l’équilibre de la communauté. La liste inclut le précepte mosaïque d’aider l’ennemi (Exode 23), et même de ne pas se réjouir du malheur qui lui advient.
Dieu nous as confié sa volonté – elle fait de nous des artisans de paix, des créateurs de relations, des gens d’équilibre et de justice. Puissions-nous savourer ce don, le vivre et faire fructifier sans aucune prétention.
Des accusations portées contre lui, Job le révolté est prêt à s’en faire une parure royale. Ses amis et accusateurs n’ont pas réussi à porter atteinte à sa dignité.

Sujets de prière

Oraison

Tu nous as rapprochés, Dieu tout-puissant,
des innombrables créatures des cieux
et des esprits des justes parvenus à l’accomplissement.
Accorde-nous de demeurer dans leur communion
durant notre pèlerinage sur la terre,
et de partager leur joie dans la patrie céleste,
par Jésus Christ notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 86 B (du recueil Alléluia)

Seigneur, entends ma prière