lundi 10 avril 2017

Temps

Semaine Sainte

Semaine

Lundi saint

Complément

Psaume

Psaume 69 (68), 2-13

Dans l’abîme des eaux

 
2
Sauve-moi, mon Dieu :
 
 
les eaux montent jusqu’à ma gorge !

 
3
J’enfonce dans la vase du gouffre,
 
 
   rien qui me retienne ; *
 
 
je descends dans l’abîme des eaux,
 
 
   le flot m’engloutit.

 
4
Je m’épuise à crier,
 
 
   ma gorge brûle. *
 
 
Mes yeux se sont usés
 
 
   d’attendre mon Dieu.

 
5
Plus abondants que les cheveux de ma tête,
 
 
   ceux qui m’en veulent sans raison ; *
 
 
ils sont nombreux, mes détracteurs,
 
 
   à me haïr injustement.

 
 
Moi qui n’ai rien volé,
 
 
   que devrai-je rendre ? *
 
6
Dieu, tu connais ma folie,
 
 
   mes fautes sont à nu devant toi.

 
7
Qu’ils n’aient pas honte pour moi, ceux qui t’espèrent,
 
 
   Seigneur, Dieu de l’univers ; *
 
 
qu’ils ne rougissent pas de moi, ceux qui te cherchent,
 
 
   Dieu d’Israël !

 
8
C’est pour toi que j’endure l’insulte,
 
 
que la honte me couvre le visage :
 
9
je suis un étranger pour mes frères,
 
 
un inconnu pour les fils de ma mère.
 
10
L’amour de ta maison m’a perdu ;
 
 
on t’insulte, et l’insulte retombe sur moi.

 
11
Si je pleure et m’impose un jeûne,
 
 
je reçois des insultes ;
 
12
si je revêts un habit de pénitence,
 
 
je deviens la fable des gens :
 
13
on parle de moi sur les places,
 
 
les buveurs de vin me chansonnent.

 
          ~

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 42, v. 1-7

1
Le Seigneur dit : " Voici mon serviteur. Je le tiens par la main, c'est lui que j'ai choisi avec joie. J'ai mis mon esprit sur lui, pour qu'il fasse connaître le droit aux peuples.
2
Il ne crie pas, il ne parle pas fort, on n'entend pas sa voix dans la rue.
3
Il ne casse pas le roseau courbé. Il n'éteint pas la flamme qui devient faible. Mais il fait réellement connaître le droit.
4
Il ne se découragera pas, il n'abandonnera pas avant d'établir le droit sur la terre. Les peuples éloignés désirent recevoir son enseignement. "
5
Dieu, le Seigneur, a créé le ciel et il l'a déroulé. Il a étendu la terre avec toutes les plantes. Il donne la vie aux peuples qui l'habitent, le souffle à ceux qui y vivent. Voici ce qu'il dit à son serviteur :
6
Moi, le Seigneur, je t'ai appelé par une décision juste. Je te prends par la main, c'est moi qui t'ai formé. En toi, je réalise mon alliance avec le peuple, tu es la lumière des habitants de la terre.
7
Tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les prisonniers de leur prison, tu retireras de leur cellule ceux qui attendent dans le noir.

Commentaire

Lumière des nations

Un contraste saisissant nous frappe en considérant la mission du mystérieux Serviteur décrit par le prophète Esaïe. Il annoncera la justice aux nations et établira une alliance avec le peuple, il sera la lumière des nations et ouvrira les yeux des aveugles, il fera sortir les captifs de prison et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres.
Nous avons là des actions très fortes. Et pourtant, celui qui est appelé à les accomplir ne criera point, il n'élèvera pas la voix et ne la fera point entendre dans les rues. Tous ces traits de personnalité nous font penser à un frêle roseau pourtant décidé à vivre et à grandir. À une lampe qui faiblit mais donne encore pour un temps la lumière nécessaire à l’accomplissement d’une mission.

Néanmoins, Dieu soutient que c'est par ce serviteur, son élu, sur qui il a mis son Esprit, qu'il réalisera tous les hauts faits que nous venons de mentionner. Les premiers chrétiens ont discerné Jésus lui-même en ce Serviteur – il s’était annoncé tel en citant cette prophétie lors de sa première prise de parole dans la synagogue de Nazareth (Lc 4), suscitant déjà le doute et le refus.
Ce n'est donc pas par notre force, ni par notre grande éloquence. Encore moins par notre voix de stentor, ni éventuellement notre physique imposant que Dieu veut réaliser son projet de salut.

Il peut faire de grandes et nouvelles choses avec des personnes faibles en apparence et peut-être isolées, mais en qui il fera habiter son Saint-Esprit pour accomplir des œuvres qui dépassent les seules ressources humaines.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant, nous t’en supplions ,
quand nous tombons à cause de notre faiblesse,
donne-nous de reprendre vie
par la passion de ton Fils bien-aimé,
lui qui règne avec toi et le Saint Esprit
pour les siècles des siècles.

 

Cantique 44-07 (du recueil Alléluia)

Tu me veux à ton service