vendredi 10 avril 2015

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Vendredi de Pâques

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Première épître aux Corinthiens, Chap. 15, v. 44-53

44
Le corps qu'on met dans la terre comme une graine, c'est un simple corps humain. Mais quand il se réveille de la mort, l'Esprit Saint lui donne la vie. Il y a donc un corps qui est un simple corps humain. Mais il y a aussi un corps qui reçoit la vie de l'Esprit Saint.
44
 Le corps qu'on met dans la terre comme une graine, c'est un simple corps humain. Mais quand il se réveille de la mort, l'Esprit Saint lui donne la vie. Il y a donc un corps qui est un simple corps humain. Mais il y a aussi un corps qui reçoit la vie de l'Esprit Saint.
45
Dans les Livres Saints, on lit : " Adam, le premier homme, c'est un simple être humain qui a reçu la vie. " Le dernier Adam est rempli de l'Esprit Saint, qui donne la vie.
45
 Dans les Livres Saints, on lit:<
46
Ce qui vient d'abord, ce n'est pas l'être qui vit par l'Esprit Saint, c'est le simple être humain. L'être qui vit par l'Esprit Saint vient après.
46
 Ce qui vient d'abord, ce n'est pas l'être qui vit par l'Esprit Saint, c'est le simple être humain. L'être qui vit par l'Esprit Saint vient après.
47
Dieu a modelé le premier homme avec de la terre. Cet homme-là vient de la terre, mais le deuxième homme vient du ciel.
47
 Dieu a modelé le premier homme avec de la terre. Cet homme-là vient de la terre, mais le deuxième homme vient du ciel.
48
Ceux qui viennent de la terre sont comme celui que Dieu a modelé avec de la terre. Ceux qui viennent du ciel sont comme celui qui est venu du ciel.
48
 Ceux qui viennent de la terre sont comme celui que Dieu a modelé avec de la terre. Ceux qui viennent du ciel sont comme celui qui est venu du ciel.
49
Nous avons ressemblé d'abord à l'homme modelé avec de la terre. Plus tard, nous ressemblerons aussi à l'homme qui vient du ciel.
49
 Nous avons ressemblé d'abord à l'homme modelé avec de la terre. Plus tard, nous ressemblerons aussi à l'homme qui vient du ciel.
50
Frères et sœurs chrétiens, voici ce que j'affirme : ce qui est fait de chair et de sang ne peut pas participer au Royaume de Dieu. Et ce qui doit pourrir ne peut pas posséder la vie qui ne finit pas.
50
 Frères et sœurs chrétiens, voici ce que j'affirme: ce qui est fait de chair et de sang ne peut pas participer au Royaume de Dieu. Et ce qui doit pourrir ne peut pas posséder la vie qui ne finit pas.
51
Maintenant, je vais vous dire une chose mystérieuse : nous ne mourrons pas tous, mais tous, nous serons transformés.
51
 Maintenant, je vais vous dire une chose mystérieuse: nous ne mourrons pas tous, mais tous, nous serons transformés.
52
Cela se fera très vite, en un clin d'œil, quand la trompette sonnera le dernier jour. Oui, la trompette sonnera. Alors les morts se réveilleront pour une vie qui ne finit pas, et nous, nous serons transformés.
52
 Cela se fera très vite, en un clin d'œil, quand la trompette sonnera le dernier jour. Oui, la trompette sonnera. Alors les morts se réveilleront pour une vie qui ne finit pas, et nous, nous serons transformés.
53
En effet, ce qui pourrit doit recevoir la vie qui ne finit pas. Et ce qui meurt doit recevoir la vie qui dure toujours.
53
 En effet, ce qui pourrit doit recevoir la vie qui ne finit pas. Et ce qui meurt doit recevoir la vie qui dure toujours.

Commentaire

Quand le céleste rencontre le terrestre, c'est la Résurrection!

Le dessein de Dieu pour l'homme est un projet de vie en plénitude. La résurrection est l'élément final de ce projet et il est donc indispensable qu'elle se réalise. Cependant, cette vie n'est pas à la portée de l'homme. Elle signifie un changement radical que Dieu seul peut réaliser.
Notre vie actuelle est donc provisoire. Même sauvée, elle reste marquée par la souffrance et le péché. En même temps, elle est vie d'espérance: le Christ a vaincu la mort et nous serons transformés pour vivre auprès de lui.
Par ailleurs, la promesse du retour du Christ peut se réaliser d'un instant à l'autre et venir nous surprendre encore en vie. C'est ce qu'espérait Paul et qu'aujourd'hui encore nous pouvons espérer. Cette perspective ôte à la mort son aspect de fatalité suprême. Le Christ est maître de la mort par sa résurrection et aussi par son retour. Par là même, il est également maître de notre temps. L'attente de ce retour souligne notre espérance et le caractère provisoire de notre vie. Cette situation nous permet de servir le Christ avec confiance en lui offrant toute notre existence. En effet, I'aujourd'hui, le lendemain et l'au-delà appartiennent au Christ, même si nous ne savons ce qu'ils nous réservent.

Oraison

Dieu vivant,
par la résurrection de ton Christ,
tu nous as fait naître à la vie éternelle;
daigne poursuivre et achever l’œuvre salutaire
que tu as commencée dans le secret de nos cœurs,
afin qu’au retour de notre Sauveur dans la gloire,
ceux que tu as ainsi régénérés paraissent avec lui
revêtus d’immortalité;
par Jésus-Christ, notre Sauveur.

Cantique 48-01 (du recueil Alléluia)

Il est pour le fidèle