vendredi 10 août 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 94 (93), 12-22

Ton amour m’a soutenu

 
12
Heureux l’homme que tu châties, Seigneur,
 
 
celui que tu enseignes par ta loi,
 
13
pour le garder en paix aux jours de malheur,
 
 
tandis que se creuse la fosse de l’impie.

 
14
Car le Seigneur ne délaisse pas son peuple,
 
 
il n’abandonne pas son domaine :
 
15
on jugera de nouveau selon la justice ;
 
 
tous les hommes droits applaudiront.

 
16
Qui se lèvera pour me défendre des méchants ?
 
 
Qui m’assistera face aux criminels ?
 
17
Si le Seigneur ne m’avait secouru, *
 
 
j’allais habiter le silence.

 
18
Quand je dis : « Mon pied trébuche ! »
 
 
ton amour, Seigneur, me soutient.
 
19
Quand d’innombrables soucis m’envahissent,
 
 
tu me réconfortes et me consoles.

 
20
Es-tu l’allié d’un pouvoir corrompu
 
 
qui engendre la misère au mépris des lois ?
 
21
On s’attaque à la vie de l’innocent,
 
 
le juste que l’on tue est déclaré coupable.

 
22
Mais le Seigneur était ma forteresse,
 
 
et Dieu, le rocher de mon refuge.

Lectures du jour


Première épître de Pierre, Chap. 1, v. 1-12

1
 Moi, Pierre, apôtre de Jésus-Christ, j'écris à ceux que Dieu a choisis et qui vivent comme des étrangers dans les provinces du Pont, de la Galatie, de la Cappadoce, de l'Asie et de la Bithynie.
2
 Dieu le Père vous a choisis d'avance comme il l'avait prévu. Il a fait de vous un peuple saint par son Esprit, pour que vous obéissiez à Jésus-Christ et pour que son sang répandu vous rende purs. Que Dieu vous bénisse et vous donne la paix en abondance!
3
 Chantons la louange de Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ! Dans sa grande bonté, il nous a fait naître une deuxième fois en relevant Jésus-Christ de la mort. Nous avons ainsi une espérance qui fait vivre,
4
 et nous pouvons attendre avec joie les biens que Dieu garde pour nous. Il les garde pour vous dans les cieux, là où ils ne peuvent s'abîmer, ni être salis, ni disparaître.
5
 Et vous-mêmes, si vous croyez, le Dieu puissant vous garde pour vous sauver. Ce salut, on le connaîtra à la fin des temps.
6
 C'est pourquoi vous êtes remplis de joie, même si toutes sortes de difficultés doivent vous rendre tristes pendant un peu de temps.
7
 Ces difficultés servent à montrer la qualité de votre foi. L'or peut s'abîmer, pourtant on le met dans le feu, pour voir s'il est pur. C'est pareil pour votre foi. Elle est plus précieuse que l'or, mais elle aussi est mise à l'épreuve. Alors, quand Jésus-Christ paraîtra, vous recevrez honneur, louange et gloire, à cause de la qualité de votre foi.
8
 Jésus, vous ne l'avez pas vu, et pourtant vous l'aimez. Vous ne le voyez pas maintenant, et pourtant vous croyez en lui. C'est pourquoi vous êtes remplis d'une très grande joie, une joie si grande qu'on ne peut même pas en parler.
9
 Cette joie, vous l'avez parce que vous êtes sauvés. Voilà la récompense que vous gagnez en croyant en Jésus.
10
 Les prophètes ont fait beaucoup de recherches au sujet de ce salut. Par avance, ils ont parlé du don que vous alliez recevoir.
11
 L'Esprit du Christ était en eux, et il a annoncé par avance les souffrances que le Christ allait supporter et la gloire qui allait suivre. Les prophètes ont cherché à comprendre à quel moment et de quelle façon ces choses allaient arriver.
12
 Voici ce que Dieu leur a appris: le message qu'ils donnaient n'était pas pour eux, mais pour vous. Maintenant, ceux qui annoncent la Bonne Nouvelle vous ont communiqué ce message, avec la puissance de l'Esprit Saint envoyé du ciel. Et ce message, les anges eux-mêmes désirent beaucoup le connaître.

Commentaire

Pas déchiffrable aujourd'hui mais compréhensible demain.

Etrangers parce que dispersés en Asie Mineure, les chrétiens endurent ostracismes et souffrances. Moins de par un ordre officiel de l'Etat que du fait de chefs locaux qui, par intermittence et au gré de leurs caprices, veulent faire sentir l'étendue de leur pouvoir.

L'auteur rappelle à ses destinataires que le salut reçu n'est pas le fruit d'une invention dictée par le besoin de nouveauté. Non, la rédemption en Christ dans laquelle ils ont maintenant placé leur foi avait été, depuis des siècles, l'objet de recherches et d'investigations prophétiques.
Ce salut proclamé par les prophètes, tant désiré d’eux-mêmes et de leurs contemporains, n'a finalement été entendu et n’a fructifié que bien plus tard.

Dès lors, comment ne pas être dans l'allégresse quand les promesses annoncées depuis fort longtemps se manifestent au milieu de ceux qui ne les ont ni attendues ni désirées?
Avant d'être élevé dans sa gloire, Christ a souffert. Aussi, nous autres chrétiens disposons du modèle que Pierre nous présente : Jésus, l’homme qui a tout enduré sans se laisser décourager par les souffrances du temps présent.
Preuve que ce qui aujourd'hui encore demeure caché – comme l'avait été le salut en Jésus-Christ au temps des prophètes – sera révélé au temps fixé par Dieu lui-même : louange, gloire et honneur à Lui seul !

Sujets de prière

Oraison

Nous te rendons grâce, Père plein de bonté,
pour les fruits de la terre selon leur saison
et pour le travail de ceux qui les récoltent.
Nous t’en prions, fais de nous
des intendants fidèles de tes dons généreux;
que nous puissions, pour ta gloire,
pourvoir à nos nécessités
et soulager ceux qui sont dans le dénuement.
Par Jésus-Christ notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 25 (du recueil Alléluia)

A toi, mon Dieu, mon coeur monte