Vendredi 28 Octobre 2022

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 102 (101), 19-29

Ils passent. Tu demeures

19
Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
 
et le peuple à nouveau créé chantera son Dieu :
20
« Des hauteurs, son sanctuaire, le Seigneur s’est penché ;
 
du ciel, il regarde la terre
21
pour entendre la plainte des captifs
 
et libérer ceux qui devaient mourir. »

22
On publiera dans Sion le nom du Seigneur
 
et sa louange dans tout Jérusalem,
23
au rassemblement des royaumes et des peuples
 
qui viendront servir le Seigneur.

 
          ~

24
Il a brisé ma force en chemin,
 
réduit le nombre de mes jours.
25
Et j’ai dit : « Mon Dieu,
 
ne me prends pas au milieu de mes jours ! »

 
Tes années recouvrent tous les temps : †
26
autrefois tu as fondé la terre ;
 
le ciel est l’ouvrage de tes mains.

27
Ils passent, mais toi, tu demeures : †
 
ils s’usent comme un habit, l’un et l’autre ;
 
tu les remplaces comme un vêtement.

28
Toi, tu es le même ;
 
tes années ne finissent pas.
29
Les fils de tes serviteurs trouveront un séjour,
 
et devant toi se maintiendra leur descendance.

Lectures du jour


Livre d’Esther (grec ancien), Chap. 14, v. 1-12

1
Esther la reine, en proie à un combat mortel, chercha refuge auprès du Seigneur.
2
Après avoir enlevé ses habits d'apparat, elle revêtit des habits de détresse et de deuil; à la place des parfums de luxe, elle se couvrit la tête de cendre et de saletés; elle humilia durement
3
Elle priait le Seigneur Dieu d'Israël en disant:"Mon Seigneur, notre Roi, toi, tu es le Seul! Porte-moi secours, à moi qui suis seule et n'ai d'autre secours que toi;
4
car je vais jouer avec le danger.
5
Moi, dès ma naissance, j'ai entendu dire dans la tribu de mes pères que toi, Seigneur, tu as pris Israël d'entre toutes les nations et nos pères d'entre tous leurs ancêtres pour qu'ils deviennent un patrimoine perpétuel, que tu as réalisé aussi pour eux tout ce que tu avais dit.
6
Et maintenant, nous avons péché devant toi et tu nous as livrés aux mains de nos ennemis
7
parce que nous avons glorifié leurs dieux. Tu es juste, Seigneur!
8
Mais maintenant, l'âpreté de notre esclavage ne leur a pas suffi; au contraire, ils ont fait un pacte avec leurs idoles
9
pour abolir ce que ta bouche a décrété, faire disparaître ton patrimoine, fermer la bouche de ceux qui te louent, éteindre la gloire de ta Maison ainsi que ton Autel,
10
ouvrir la bouche des nations pour vanter du vide et admirer à perpétuité un roi mortel.
11
Ne livre pas ton sceptre, Seigneur, à ceux qui n'existent pas; qu'ils ne se moquent pas de notre chute. Mais retourne contre eux leur projet et, celui qui a pris la tête des opérations contre nous, inflige-lui un châtiment exemplaire.
12
Rappelle-toi, Seigneur; fais-toi connaître au moment de notre détresse. Quant à moi, donne-moi du courage, Roi des dieux et Maître de toute autorité.

Commentaire

Ne nous oublie pas!

Cette prière de la reine Esther se trouve seulement dans la version grecque du livre qui porte son nom (version qui fait partie des livres dits "deutérocanoniques"). La reine prie peu avant d'oser se présenter devant son royal époux sans y être convoquée, et risquer ainsi la mort si son droit de requête n’est pas agréé.
Angoisse donc. Mais angoisse surtout pour son peuple dans l’empire: il a été décrété que les juifs seront mis à mort. Seule la reine, juive également, peut éventuellement obtenir un antidote à l’inaliénable décret du roi.
Sa prière est à la fois une demande de courage, de protection, mais aussi un argumentaire pour solliciter l’intérêt de Dieu: c’est ton peuple qui va être détruit, c’est donc toi qui vas être bafoué. Ne nous oublie pas!
Un peu comme le psalmiste dit à Dieu: ne me laisse pas mourir, sinon je ne pourrai plus te louer!
Quand Esther se présentera devant le roi, elle se fera belle, s’avancera avec prestance et majesté. Mais lorsqu’elle se présente devant Dieu, elle le fait en toute humilité, sans apprêts ni atours: devant Dieu, je suis petite, je suis juste moi-même, et je m’en remets entièrement à lui.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
consolation des affligés,
force de ceux qui peinent,
entends les prières
des hommes et des femmes qui t’appellent,
quelles que soient leurs souffrances:
qu’ils aient la joie de trouver dans leurs détresses
le secours de ta miséricorde.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 12-18 (du recueil Alléluia)

Des profondeurs de mon tourment