Samedi 2 Juillet 2022

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 17-24

De quel amour j’aime ta loi !

17
Sois bon pour ton serviteur, et je vivrai,
 
 j’observerai ta parole.
18
Ouvre mes yeux,
 
 que je contemple les merveilles de ta loi.
19
Je suis un étranger sur la terre ;
 
 ne me cache pas tes volontés.
20
Mon âme a brûlé de désir
 
 en tout temps pour tes décisions.
21
Tu menaces les orgueilleux, les maudits,
 
 ceux qui fuient tes volontés.
22
Épargne-moi l’insulte et le mépris :
 
 je garde tes exigences.
23
Lorsque des grands accusent ton serviteur,
 
 je médite sur tes ordres.
24
Je trouve mon plaisir en tes exigences :
 
 ce sont elles qui me conseillent.

Lectures du jour


Deuxième livre des Rois, Chap. 13, v. 14-21

14
 Quand Élisée tombe malade de la maladie qui le fera mourir, Yoas, roi d'Israël, va le voir. Il se penche sur lui en pleurant et lui dit:"Mon père, mon père! Tu vaux tous les chars et tous les cavaliers d'Israël!"
15
 Élisée lui dit:"Prends un arc et des flèches."Le roi obéit.
16-17
Élisée lui dit:"Ouvre la fenêtre vers l'est."Le roi l'ouvre. Élisée lui dit encore:"Prends ton arc et tends-le." Le roi prend l'arc. Élisée pose ses mains sur les mains du roi et lui commande de tirer. Après que Yoas a tiré, Élisée dit:"Cette flèche annonce une victoire donnée par le Seigneur, une victoire contre les Syriens. Tu les battras complètement à Afec."
18
 Ensuite Élisée dit encore au roi d'Israël:"Prends les autres flèches."Yoas les prend. Élisée ajoute:"Frappe le sol!"Le roi frappe trois fois et s'arrête.
19
 L'homme de Dieu est en colère contre le roi. Il dit:"Tu devais frapper cinq ou six fois. Alors tu aurais pu battre complètement les Syriens. Maintenant, tu les battras seulement trois fois."
20
 Élisée meurt, et on l'enterre. Au début de chaque année, des bandes de voleurs moabites entrent en Israël.
21
 Un jour, des gens qui vont enterrer un mort voient tout à coup une de ces bandes. Ils jettent le corps dans la tombe d'Élisée et s'enfuient. Dès que le mort a touché les os d'Élisée, il redevient vivant et se met debout.

Commentaire

Puissance malgré la maladie et la mort

Le prophète est malade, mourant, au bout de son âge, mais il peut encore agir pour Joas, le roi qui se désole de devoir se retrouver seul.
La flèche tirée à deux et le sol battu, ce ne sont pas des prédictions mais des actions en vue de l’avenir, ce sont de la force et de la conviction données au roi pour ses futures campagnes, une présence de Dieu à ses côtés qui perdurera même en l’absence du prophète, de l’homme de Dieu.
En effet, cette vie, cette si forte présence de Dieu avec son serviteur se montre même par-delà la mort, puisque le contact avec les ossements du prophète redonne vie à un défunt. Manière, non pas de désigner un saint que l’on va vénérer, mais de comprendre combien la présence de Dieu avec celui qui a accepté d’être porteur de sa parole et de son action, qui a même demandé double part (chapitre 1), est force vitale.

Sujets de prière

Oraison

Par toi, Seigneur,
la vie est plus forte
que toute mort.
Que nos vies comme nos morts
servent à nous rapprocher de toi,
et à rapprocher de toi
ceux qui nous côtoient.
Par Jésus, le Vivant,
aujourd’hui toujours.

Cantique 75 (du recueil Alléluia)

O Seigneur, loué sera