lundi 09 novembre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 135 (134), 1-12

Tout ce que veut le Seigneur, il le fait

 
1
Alléluia !

 
 
Louez le nom du Seigneur,
 
 
louez-le, serviteurs du Seigneur
 
2
qui veillez dans la maison du Seigneur,
 
 
dans les parvis de la maison de notre Dieu.

 
3
Louez la bonté du Seigneur,
 
 
célébrez la douceur de son nom.
 
4
C’est Jacob que le Seigneur a choisi,
 
 
Israël dont il a fait son bien.

 
5
Je le sais, le Seigneur est grand :
 
 
notre Maître est plus grand que tous les dieux.
 
6
Tout ce que veut le Seigneur, il le fait *
 
 
au ciel et sur la terre,
 
 
 dans les mers et jusqu’au fond des abîmes.

 
7
De l’horizon, il fait monter les nuages ; †
 
 
il lance des éclairs, et la pluie ruisselle ; *
 
 
il libère le vent qu’il tenait en réserve.

 
8
Il a frappé les aînés de l’Égypte,
 
 
les premiers-nés de l’homme et du bétail.
 
9
Il envoya des signes et des prodiges,
 
 
 chez toi, terre d’Égypte, *
 
 
sur Pharaon et tous ses serviteurs.

 
10
Il a frappé des nations en grand nombre
 
 
et fait périr des rois valeureux :
 
11
(Séhon, le roi des Amorites, Og, le roi de Basan,
 
 
et tous les royaumes de Canaan ;)
 
12
il a donné leur pays en héritage,
 
 
en héritage à Israël, son peuple.

 
          ~

Lectures du jour


Nombres, Chap. 20, v. 1-11

1
 Toute la communauté d'Israël arrive dans le désert de Tsin pendant le premier mois, et elle s'installe à Cadès. Miriam meurt à cet endroit et on l'enterre.
2
 Il n'y a pas d'eau pour la communauté. Alors elle se réunit contre Moïse et Aaron.
3
 Les Israélites accusent Moïse en disant: "Ah! si seulement nous étions morts, nous aussi, quand nos frères sont morts sous les coups du Seigneur!
4
 Pourquoi est-ce que vous nous avez amenés dans le désert, nous, le peuple du Seigneur? Est-ce pour mourir là avec nos troupeaux?
5
 Pourquoi est-ce que vous nous avez fait quitter l'Égypte? Pour nous amener dans ce lieu horrible? Ici, nous ne pouvons rien semer. Il n'y a ni figuiers, ni vignes, ni arbres fruitiers. Il n'y a même pas d'eau à boire!"
6
 Moïse et Aaron quittent ces gens rassemblés et ils vont à l'entrée de la tente de la rencontre. Là, ils tombent, le front contre le sol, et la gloire du Seigneur se montre à eux.
7
 Le Seigneur dit à Moïse:
8
 "Prends ton bâton et, avec ton frère Aaron, réunis la communauté d'Israël. Sous leurs yeux, vous parlerez au rocher qui est là-bas, et il donnera de l'eau. Pour eux, tu feras sortir de l'eau du rocher et tu donneras à boire à la communauté d'Israël et à ses troupeaux."
9
 Moïse obéit, il va chercher son bâton dans la tente du Seigneur.
10
 Moïse et Aaron réunissent l'assemblée des Israélites devant le rocher et ils leur disent: "Écoutez donc, vous qui vous révoltez! Est-ce que nous serons capables de faire sortir pour vous de l'eau de ce rocher?"
11
 Moïse lève la main et, avec son bâton, il frappe le rocher deux fois. Aussitôt, l'eau sort en grande quantité. La communauté d'Israël peut boire et ses troupeaux aussi.

Commentaire

C’était mieux avant

Maintenant c’est pire qu’avant. Parce que nous vivons maintenant. Et que la vie maintenant – quel que soit ce «maintenant»! – est traversée de défis à relever, de manques à affronter, d’impasses à contourner, de déceptions à supporter.
Les défis d’avant, et le chemin pour s’en sortir, on les a oubliés.
C’était le bon temps, forcément, puisqu’il est révolu, disparu, avec ses questions résolues comme ses problèmes restés sans réponse.
Tandis que maintenant, c’est forcément pire. Puisque c’est maintenant et que c’est à nous que ça arrive …
Dieu est-il là, oui ou non, comme il l’avait promis?
Ou sommes-nous seuls avec l’insurmontable? Seuls avec nos besoins vitaux, seuls avec une liberté qui ne garantit rien.
Le Dieu libérateur ne fait pas le poids face au Dieu de mes rêves et de mes angoisses: le Dieu-garantie, le Dieu solution.
Ce récit d’autrefois que nous lisons aujourd’hui raconte l’angoisse. Et le nom est resté: non pas «prière et miracle», mais «épreuve et querelle».
Ce qui aide à vivre, ce n’est pas de savoir comment ceux d’avant s’en sont sortis. C’est de réaliser qu’eux aussi se demandaient ce que Dieu peut bien fabriquer.
Et qu’ils ont osé le dire.
Et qu’il les a rejoints.
«Seigneur, aujourd’hui dans le désert que je traverse, ne reste pas loin, cherche avec moi la source. Dans l’impasse où je me trouve, ne reste pas loin, cherche avec moi un chemin!»

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
en qui se trouve la source de la vie,
répands dans nos cœurs l’eau vive de ta grâce;
toi dont la lumière nous manifeste la lumière,
augmente en nous la foi
et fais-nous marcher à la clarté de ta face,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 37-12 (du recueil Alléluia)

Dieu tout puissant, tout t'appartient