Lundi 8 Juin 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 1

Le chemin des justes

 
1
Heureux est l’homme
 
 
 qui n’entre pas au conseil des méchants, †
 
 
qui ne suit pas le chemin des pécheurs, *
 
 
ne siège pas avec ceux qui ricanent,
 
2
mais se plaît dans la loi du Seigneur
 
 
et murmure sa loi jour et nuit !

 
3
Il est comme un arbre
 
 
 planté près d’un ruisseau, †
 
 
qui donne du fruit en son temps, *
 
 
et jamais son feuillage ne meurt ;
 
 
tout ce qu’il entreprend réussira,
 
4
tel n’est pas le sort des méchants.

 
 
Mais ils sont comme la paille
 
 
 balayée par le vent : †
 
5
au jugement, les méchants ne se lèveront pas, *
 
 
ni les pécheurs au rassemblement des justes.
 
6
Le Seigneur connaît le chemin des justes,
 
 
mais le chemin des méchants se perdra.

Lectures du jour

Commentaire

L’autorité des ‘sans-pouvoir’

L’autorité de ces ‘gens quelconques’ (v. 13) frappe de plein fouet ceux qui sont au pouvoir mais n’ont aucune autorité; les grands-prêtres sont sans force et sans réponses, ahuris qu’ils sont devant la résistance inattendue et inexplicable des apôtres Pierre et Jean, ces ‘quantités négligeables’. Ils ne peuvent et ne savent que menacer encore et toujours. Ils sont eux-mêmes sous la menace (extérieure) de l’opinion publique et l’évidence du miracle. Alors que les apôtres sont mus (de l’intérieur) par un feu allumé aux matins de Pâques et de Pentecôte – l’amour de Dieu victorieux – qui ne peut s’éteindre.
Les croyants de l’époque ont dû trembler pour les apôtres, puis être impressionnés par leur courage, leur aplomb, fiers de leur libre parole, reconnaissants de leur autorité – car ces deux ne se sont pas laissés enfermer dans l’image que les notables d’Israël avaient d’eux. Au même titre, les croyants d’aujourd’hui que nous sommes vont apprendre à puiser dans leur propre fond(s) l’autorisation d’être eux-mêmes, d’agir, de parler et de penser en témoins du Vivant qu’ils aiment.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
tu soutiens l’univers
et tu le destines à une création nouvelle;
accorde-nous, dans les contradictions de ce monde,
d’avoir les yeux fixés sur ton Royaume,
et de te servir toujours dans l’obéissance de la foi,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 44-07 (du recueil Alléluia)

Tu me veux à ton service