lundi 07 novembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 116a (114), 1-9

J’étais faible, il m’a sauvé

 
1
J’aime le Seigneur :
 
 
il entend le cri de ma prière ;
 
2
il incline vers moi son oreille :
 
 
toute ma vie, je l’invoquerai.

 
3
J’étais pris dans les filets de la mort,
 
 
 retenu dans les liens de l’abîme, *
 
 
j’éprouvais la tristesse et l’angoisse ;
 
4
j’ai invoqué le nom du Seigneur :
 
 
« Seigneur, je t’en prie, délivre-moi ! »

 
5
Le Seigneur est justice et pitié,
 
 
notre Dieu est tendresse.
 
6
Le Seigneur défend les petits :
 
 
j’étais faible, il m’a sauvé.

 
7
Retrouve ton repos, mon âme,
 
 
car le Seigneur t’a fait du bien.
 
8
Il a sauvé mon âme de la mort, *
 
 
gardé mes yeux des larmes
 
 
 et mes pieds du faux pas.

 
9
Je marcherai en présence du Seigneur
 
 
sur la terre des vivants.

Lectures du jour


Proverbes, Chap. 8, v. 1-11

1
 La Sagesse lance un appel, l'intelligence élève la voix. Est-ce que vous n'entendez pas?
2
 Sur les collines qui dominent la route, au carrefour des chemins, la Sagesse se tient debout.
3
 Près des portes, à l'entrée de la ville, sur les lieux de passage, elle crie:
4
 "Vous, les humains, c'est vous que j'appelle. Je m'adresse à vous tous.
5
 Vous, les gens sans expérience, apprenez à avoir du bon sens. Vous qui manquez de sagesse, apprenez à être intelligents.
6
 Écoutez bien, car je vais dire des choses importantes et je vais parler franchement.
7
 Oui, je dis la vérité, car je déteste toutes les paroles fausses.
8
Ils lui dirent alors : « Qui es-tu donc ? Nous devons donner une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu à ton sujet ? »
8
 Tout ce que je dis est exact. Je ne parle jamais pour tromper, je ne mens pas.
9
 Une personne intelligente trouve mes paroles justes, celle qui est savante les trouve sincères.
10
 Choisissez mon enseignement plutôt que l'argent, préférez la connaissance à l'or pur.
11
 En effet, moi, la Sagesse, j'ai plus de valeur que les bijoux, et je suis plus précieuse que tout ce que vous désirez."

Commentaire

Ecoute !

L’appel de la sagesse fait contraste avec celui de la femme du chapitre 7 ! Comme elle, pourtant, elle se tient là où on peut l’entendre, disponible pour qui veut bien la prendre au sérieux. Elle s’adresse à tout le peuple et notamment aux simples qui ont besoin de conseils à cause de leur naïveté et qui donc sont soumis à toute influence, bonne ou mauvaise, ainsi qu’aux insensés qui ont déjà donné des preuves de dispositions fâcheuses. Elle veut se faire entendre parce qu’elle apporte à chacun(e) ce dont il a vraiment besoin pour bien vivre. Mais elle doit affronter notre orgueil.

Ce que Dieu déteste, c’est bien notre orgueil qui décide, sans consultation, de ce qui est bien pour nous et refuse d’entendre les conseils d’un autre, de l’Autre. Elle s’adresse encore à toi, à moi. Les Proverbes exaltent l’humilité. Faisons-en toujours la preuve. Car qui peut prétendre vivre sa vie, ses choix, son travail, ses relations, etc., toujours selon la sagesse ?

Dans quel domaine de ma vie la sagesse a-t-elle de l’influence ou a changé des choses au fil du temps ? La promesse de récompense spirituelle est là pour ceux qui l’observent. Parce que la valeur d’un homme ne repose pas sur ce qu’il a, mais sur ce qu’il est devant Dieu. « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et la vie juste qu’il demande et tout le reste vous sera donné en plus », dit Jésus.

Sujets de prière

Oraison

Par ton Saint-Esprit, tu donnes, Seigneur,
un message de sagesse à l’un, de science à l’autre,
à un autre le même Esprit donne la foi.
Nous te rendons gloire pour les dons de ta grâce.
Fais, nous t’en prions, que ton Eglise n’en soit jamais privée,
par Jésus Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, dans les siècles des siècles.

 

A l’occasion de l’assemblée des délégués de la Fédération des Eglises protestantes de la Suisse:

Dieu d’amour,
toi qui es source de l’unité dans la foi,
envoie ton Esprit sur les ministres et les fidèles des Eglises réformées de Suisse,
au moment d’entrer dans l’année de Jubilé de la Réformation.
Que cette commémoration soit pour tous
une occasion de témoigner de la liberté que tu offres
d’oser penser, pouvoir agir et aimer croire.
Donne-nous de nous rapprocher de toi
en aimant nos frères et nos soeurs en humanité,
et en célébrant ensemble ta gloire,
au nom du Christ, notre Seigneur et notre frère,
béni pour les siècles des siècles.

Cantique 47-06 (du recueil Alléluia)

Mon trésor sur terre