mercredi 04 novembre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 107 (106), 23-32

Reconnaître l’amour du Seigneur

 
23
Certains, embarqués sur des navires,
 
 
occupés à leur travail en haute mer,
 
24
ont vu les œuvres du Seigneur
 
 
et ses merveilles parmi les océans.

 
25
Il parle, et provoque la tempête,
 
 
un vent qui soulève les vagues :
 
26
portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes,
 
 
ils étaient malades à rendre l’âme ;
 
27
ils tournoyaient, titubaient comme des ivrognes :
 
 
leur sagesse était engloutie.

℟1
28
Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur,
 
 
et lui les a tirés de la détresse,
 
29
réduisant la tempête au silence,
 
 
faisant taire les vagues.
 
30
Ils se réjouissent de les voir s’apaiser,
 
 
d’être conduits au port qu’ils désiraient.

℟2
31
Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour,
 
 
de ses merveilles pour les hommes ;
 
32
qu’ils l’exaltent à l’assemblée du peuple
 
 
et le chantent parmi les anciens !

 
          ~

Lectures du jour


Nombres, Chap. 11, v. 24-29

24
 Moïse sort de la tente et il rapporte au peuple les paroles du Seigneur. Puis il réunit 70 anciens d'Israël et il les place autour de la tente.
25
 Le Seigneur descend dans le nuage de fumée et il parle à Moïse. Il prend une part de l'esprit qui est en Moïse et il la donne aux 70 anciens. Dès que l'esprit se pose sur eux, ils se mettent à parler comme des prophètes, mais ils ne continuent pas.
26
 Deux hommes sont restés dans le camp. L'un s'appelle Eldad, l'autre Médad. Ils étaient sur la liste des 70 anciens, mais ils ne sont pas sortis pour aller à la tente. L'esprit se pose sur eux, et ils se mettent à parler comme des prophètes, au milieu du camp.
27
 Un garçon court prévenir Moïse: "Dans le camp, Eldad et Médad parlent comme des prophètes!"
28
 Josué, fils de Noun, est l'adjoint de Moïse depuis sa jeunesse. Il dit: "Moïse, mon maître, dis-leur de se taire!"
29
 Moïse répond: "Est-ce que tu es jaloux pour moi? Si seulement le Seigneur pouvait donner son esprit à tous les Israélites! Si seulement ils étaient tous prophètes!"

Commentaire

On manque de prophètes ! …

Dans ce récit aux imbrications nombreuses, l’accent est mis sur la bienveillance de Dieu à l’égard de Moïse : à celui qu’il a choisi pour prendre son peuple en charge, Dieu accorde des aides. Ici – pas comme médité hier ! …– l’exaucement est un véritable secours … et non une punition !
Il précise la nature de la prière, révèle la compréhension qu’a de lui-même celui qui prie : chez Moïse, c’est la détresse et le sentiment de ne plus être en mesure de poursuivre la route et la mission qui lui est confiée.
L’exaucement vient au secours de celui que le doute conduit à faire l’aveu de sa misère.
Certes, il y a aussi une part de révolte dans l’appel au secours de Moïse. Mais celui-ci sait qu’il n’a d’autre recours que le Dieu qui lui impose ce fardeau trop lourd à porter.

Dans l’exaucement accordé à Moïse, il y a plus qu’un secours personnel : il y a aussi l’institution des prophètes. Mais cette institution est l’indice d’une déficience : le peuple que Dieu sauve ne vit pas en communion avec lui.
Pourtant c’est vers ce peuple séparé, qui lui devient à lui aussi fardeau, que Dieu se tourne.
Il relève le défi que constitue son peuple révolté, il ne le lâche pas.

Dans le récit de l’institution de la prophétie, un épisode prête à sourire (v. 26-30) :
Tandis que, sur la montagne, Dieu répand sur les septante anciens un peu de l’esprit qu’il avait donné à Moïse, on vient rapporter à celui-ci que les nommés Eldad et Médad, deux des septante qui ont aussi reçu cette portion de l’esprit, sont restés au camp et y font bande à part. On lui demande de faire cesser le scandale de cette manifestation ‘sectaire’ …
À quoi Moïse répond simplement : « Ah ! Si seulement tous les membres du peuple de Dieu devenaient prophètes ! ... »

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
dont l’Esprit sanctifie et gouverne
le corps entier du peuple fidèle,
exauce les prières que nous t’adressons
pour tous les membres de ta sainte Eglise;
que chacun d’eux, selon sa vocation et son ministère,
te serve avec fidélité.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi, dans l’unité du Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 35-09 (du recueil Alléluia)

Saint-Esprit, divin maître