mercredi 28 septembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 104 (103), 24-35

Quelle profusion dans tes œuvres !

 
24
Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! †
 
 
Tout cela, ta sagesse l’a fait ; *
 
 
la terre s’emplit de tes biens.

 
25
Voici l’immensité de la mer,
 
 
son grouillement innombrable d’animaux grands et petits,
 
26
ses bateaux qui voyagent,
 
 
et Léviathan que tu fis pour qu’il serve à tes jeux.

 
27
Tous, ils comptent sur toi
 
 
pour recevoir leur nourriture au temps voulu.
 
28
Tu donnes : eux, ils ramassent ;
 
 
tu ouvres la main : ils sont comblés.

 
29
Tu caches ton visage : ils s’épouvantent ;
 
 
tu reprends leur souffle, ils expirent
 
 
 et retournent à leur poussière.
 
30
Tu envoies ton souffle : ils sont créés ;
 
 
tu renouvelles la face de la terre.

 
31
Gloire au Seigneur à tout jamais !
 
 
Que Dieu se réjouisse en ses œuvres !
 
32
Il regarde la terre : elle tremble ;
 
 
il touche les montagnes : elles brûlent.

 
33
Je veux chanter au Seigneur tant que je vis ;
 
 
je veux jouer pour mon Dieu tant que je dure.
 
34
Que mon poème lui soit agréable ;
 
 
moi, je me réjouis dans le Seigneur.
 
35
Que les pécheurs disparaissent de la terre !
 
 
Que les impies n’existent plus !

 
 
Bénis le Seigneur, ô mon âme !

Lectures du jour


Épître aux Romains, Chap. 2, v. 12-29

12
 Tous ceux qui commettent des péchés sans connaître la loi de Moïse mourront aussi, même s'ils n'ont pas cette loi. Mais tous ceux qui commettent des péchés en connaissant la loi de Moïse seront jugés par cette loi.
13
 Ceux qui se contentent d'écouter la loi de Moïse ne sont pas justes aux yeux de Dieu, mais Dieu rendra justes ceux qui obéissent à cette loi.
14
 Ceux qui ne sont pas juifs ne connaissent pas la loi de Moïse. Pourtant, certains font naturellement ce que cette loi commande. Ces gens-là n'ont pas de loi, ils sont une loi pour eux-mêmes.
15
 Par-là, ils montrent une chose: les actes que la loi demande sont écrits dans leur cœur, leur conscience est témoin de cela. Et le fait qu'ils sont capables tantôt de s'accuser de leurs fautes, tantôt de se défendre, le prouve également.
16
 On le verra bien le jour du jugement. Selon la Bonne Nouvelle que j'annonce, ce jour-là, Dieu jugera par Jésus-Christ tout ce qui est caché dans la vie des gens.
17
 Toi qui portes le nom de Juif, tu t'appuies sur la loi et tu es fier de ton Dieu.
18
 Tu connais sa volonté, et avec l'aide de la loi, tu es capable de choisir ce qui est bien.
19
 Tu es sûr d'être le guide des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans la nuit,
20
 le professeur des ignorants, le maître des petits. Oui, tu es sûr que la loi te présente parfaitement la connaissance et la vérité.
21
 Eh bien, toi qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même! Tu recommandes de ne pas voler, mais tu voles!
22
 Tu interdis l'adultère, mais toi, tu le commets. Tu détestes les faux dieux, mais tu voles ce qui est dans leurs temples!
23
 Tu es fier d'avoir la loi, mais tu n'obéis pas à la loi, et par là, tu enlèves à Dieu son honneur.
24
 En effet, dans les Livres Saints on lit: "À cause de vous, ceux qui ne sont pas juifs insultent le nom de Dieu."
25
 C'est vrai, quand tu fais ce que la loi demande, la circoncision est utile. Mais quand tu n'obéis pas à la loi, même si tu es circoncis, tu es comme un homme qui n'est pas circoncis.
26
 Supposons ceci: un homme n'est pas circoncis, mais il obéit à la loi de Dieu. Est-ce que Dieu ne va pas faire comme s'il était circoncis?
27
 Cet homme-là n'est pas circoncis dans son corps, mais il obéit à la loi. Eh bien, c'est lui qui te jugera, toi qui n'obéis pas à la loi. Et pourtant, tu as la loi écrite et la circoncision!
28
 Non, le vrai Juif, ce n'est pas celui qui se conduit extérieurement comme un Juif, et la vraie circoncision, ce n'est pas la marque faite sur le corps.
29
 Le vrai Juif, c'est celui qui est juif au-dedans, et la vraie circoncision, c'est celle du cœur. Elle vient de l'Esprit de Dieu et non de la loi écrite. Le vrai Juif ne reçoit pas sa louange des gens, il la reçoit de Dieu.

Commentaire

Circoncision : l’orgueil mis en ce qu’on n’a plus …

Voilà l'un des textes où Paul apparaît le plus proche de la verve (et de l'humour ravageur !) qu'on connaît au Nazaréen: Souvenez-vous de l'interpellation que Jésus adresse au terme presque de cette collection de bons mots et de propos puissants qu'on appelle chez Matthieu le sermon sur la montagne: « Il ne suffit pas de dire ‘Seigneur, Seigneur!’» pour entrer dans le royaume des cieux; il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux.... » (Mt 7,21 et suivants; chez le même Mt, au chapitre 23, voir aussi l'expression « guides aveugles »).
C'est ce qui fait dire au bibliste Daniel Marguerat* dans son « Paul de Tarse, un homme aux prises avec Dieu » (1999) qu'avec une thématisation différente, le Galiléen et le Tarsiote pointent vers la même initiative, la même radicalité, la même conversion du regard, la même présence de Dieu: l'un avec le royaume, l'autre avec la justification. Certes, le mot fameux n'apparaît pas ici. Pas encore. Mais tout transpire sa présence.
A quoi tient donc la fidélité à la Parole ?
Sans m'appesantir sur le parallèle évocateur de la circoncision déployé par l'apôtre (lequel offre au v. 26 cette surprenante expression « si le prépuce observe la Torah... »), je dirais : pas à l'appartenance formelle, à l'identité protégée ou à la lecture soi-disant fidèle des Ecritures d'être littérales, mais à la cohérence qu'implique en soi et pour soi l'écho de cette Parole. A quels choix (tranchants !) m'oblige-t-elle ?
Où en êtes-vous de votre fidélité : vous incite-t-elle toujours à chercher la cohérence de votre vie avec la Parole qui bouscule ?

Sujets de prière

Oraison

Bien-aimé et Créateur de l’univers,
Accueille les prières que t’offre l’Eglise de ton Christ;
conduis-nous à ton Royaume,
en nous faisant la grâce de la sanctification,
et rassemble-nous dans l’unité de ton amour
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 22-03 (du recueil Alléluia)

Aux lois de Dieu