mercredi 26 août 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 71 (70), 1-15

Tu me feras vivre à nouveau

 
1
En toi, Seigneur, j’ai mon refuge :
 
 
garde-moi d’être humilié pour toujours.
 
2
Dans ta justice, défends-moi, libère-moi,
 
 
tends l’oreille vers moi, et sauve-moi.

 
3
Sois le rocher qui m’accueille,
 
 
 toujours accessible ; *
 
 
tu as résolu de me sauver :
 
 
 ma forteresse et mon roc, c’est toi !

 
4
Mon Dieu, libère-moi des mains de l’impie,
 
 
des prises du fourbe et du violent.
 
5
Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
 
 
mon appui dès ma jeunesse.

 
6
Toi, mon soutien dès avant ma naissance, †
 
 
tu m’as choisi dès le ventre de ma mère ;
 
 
tu seras ma louange toujours !

 
7
Pour beaucoup, je fus comme un prodige ;
 
 
tu as été mon secours et ma force.
 
8
Je n’avais que ta louange à la bouche,
 
 
tout le jour, ta splendeur.

 
          ~

 
9
Ne me rejette pas
 
 
 maintenant que j’ai vieilli ; *
 
 
alors que décline ma vigueur,
 
 
 ne m’abandonne pas.

 
10
Mes ennemis parlent contre moi,
 
 
ils me surveillent et se concertent.
 
11
Ils disent : « Dieu l’abandonne !
 
 
Traquez-le, empoignez-le, il n’a pas de défenseur ! »

 
12
Dieu, ne sois pas loin de moi ;
 
 
mon Dieu, viens vite à mon secours !
 
13
Qu’ils soient humiliés, anéantis,
 
 
 ceux qui se dressent contre moi ; *
 
 
qu’ils soient couverts de honte et d’infamie,
 
 
 ceux qui veulent mon malheur !

 
          ~

 
14
Et moi qui ne cesse d’espérer,
 
 
j’ajoute encore à ta louange.
 
15
Ma bouche annonce tout le jour †
 
 
tes actes de justice et de salut ;
 
 
(je n’en connais pas le nombre).

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 11, v. 26-33

26
.
27
De nouveau, Jésus et ses disciples entrent dans Jérusalem. Pendant que Jésus marche dans le temple, les chefs des prêtres, les maîtres de la loi et les anciens s'approchent de lui.
28
Ils lui demandent : " De quel droit est-ce que tu fais ces choses ? Qui t'a donné le pouvoir de les faire ? "
29
Jésus leur dit : " Je vais vous poser une seule question, répondez-moi. Ensuite, je vous dirai de quel droit je fais ces choses.
30
Qui a envoyé Jean baptiser ? Est-ce que c'est Dieu ou les hommes ? "
31
Ils discutent entre eux et se disent : " Si nous répondons : "C'est Dieu", Jésus va nous dire : "Vous n'avez pas cru ce que Jean disait. Pourquoi donc ?"
32
Mais si nous répondons : "Ce sont les hommes", alors... " Ils ont peur de la foule. En effet, tout le monde pense que Jean était vraiment un prophète.
33
C'est pourquoi ils répondent à Jésus : " Nous ne savons pas. " Et Jésus leur dit : " Moi non plus, je ne vous dis pas de quel droit je fais ces choses. "

Commentaire

Sortir du jeu pour sortir du bois

Les voilà qui reviennent à la charge, ceux qui s'étaient offusqués des cris des enfants et de l'envahissement du temple par les handicapés et les aveugles guéris!
Jésus commence à bien les connaître et à repérer leurs «petits jeux».
Il devient évident que leur quête n'est pas authentique car leur question cache quelque chose. Jésus n'est pas dupe; il leur offre toutefois l'occasion d'accéder à leur vrai ‘moi’, à la conscience de leur motivation et peut-être à une relation de vérité.
Plutôt que de jouer leur jeu, il les invite à «sortir du bois», à se révéler, à se risquer, à s'engager… Sans succès!
Ils s'en iront confus ou furieux, sans avoir fait un seul pas vers la vie.
Ils reviendront pourtant, et finiront par l'avoir!
Mais Jésus n'est pas entré dans leur confusion, et il reste un vis-à-vis crédible.
Il est vrai que la question de la source de son autorité mériterait d'être clarifiée pour ceux qui cherchent vraiment et qui se risquent à une vraie relation. A ceux-là, Jésus révélera la source de son autorité.
Il n’existe d'autre moyen de s'extraire d'un «jeu relationnel» pervers que de ne pas le jouer, de le refuser! Cela demande du courage.
Cela ne résout pas tous les problèmes de relation(s) et ne nous protège pas de la critique ou de la colère des autres, mais nous sort de la confusion meurtrière et pose les bases d'une relation vraie.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, tu as envoyé ton Fils dans le monde,
afin qu’il nous réveille de notre mort
et nous fasse porter des fruits pour ta gloire.
Fais-nous la grâce, nous t’en prions,
de reconnaître son autorité divine
et de nous mettre tout entiers à son service,
afin que toute notre vie te soit agréable.
Nous te le demandons pour l’amour de son nom.

Cantique 135 (du recueil Alléluia)

Louez, le nom du Seigneur