mardi 19 janvier 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 77 (76), 14-21

Dieu oublierait-il d’avoir pitié ?

 
14
Dieu, la sainteté est ton chemin !
 
 
Quel Dieu est grand comme Dieu ?

 
15
Tu es le Dieu qui accomplis la merveille,
 
 
qui fais connaître chez les peuples ta force :
 
16
tu rachetas ton peuple avec puissance,
 
 
les descendants de Jacob et de Joseph.

 
17
Les eaux, en te voyant, Seigneur, †
 
 
les eaux, en te voyant, tremblèrent,
 
 
l’abîme lui-même a frémi.

 
18
Les nuages déversèrent leurs eaux, †
 
 
les nuées donnèrent de la voix,
 
 
la foudre frappait de toute part.

 
19
Au roulement de ta voix qui tonnait, †
 
 
tes éclairs illuminèrent le monde,
 
 
la terre s’agita et frémit.

 
20
Par la mer passait ton chemin, †
 
 
tes sentiers, par les eaux profondes ;
 
 
et nul n’en connaît la trace.

 
21
Tu as conduit comme un troupeau ton peuple
 
 
par la main de Moïse et d’Aaron.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 49, v. 18-23

18
 Lève les yeux et regarde autour de toi: tous tes enfants se rassemblent, ils viennent à toi. Je le déclare, moi le Seigneur: Aussi vrai que je suis vivant, ils seront pour toi comme un collier de perles, comme la ceinture qu'une fiancée se met autour de la taille.
19
 Tu vis parmi les ruines, tes quartiers sont détruits, ton pays est un désert. Mais il sera bientôt trop petit pour ses habitants, et ceux qui détruisaient ta vie partiront loin de toi.
20
 Tu étais comme une femme sans enfants. Mais un jour, tes enfants te diront: "Je suis à l'étroit. Fais-moi de la place pour que je vive ici."
21
 Et tu te poseras cette question: "Qui m'a donné tous ces enfants? Je n'avais pas d'enfants, et je ne pouvais pas en avoir. J'étais exilée et abandonnée. Ceux-là, qui donc les a élevés? Pendant que j'étais seule, où étaient ces enfants?""
22
 Voici ce que dit le Seigneur DIEU: "Je vais faire signe aux autres peuples. Je vais dresser un signal pour eux. Jérusalem, ils ramèneront tes fils et tes filles en les portant dans les bras.
23
 Des rois élèveront tes enfants, des filles de rois les nourriront. Ils se mettront à genoux devant toi, le front contre le sol. Ils lècheront la poussière de tes pieds. Alors tu le sauras: je suis le Seigneur, et ceux qui mettent leur espoir en moi ne seront pas déçus."

Commentaire

Fécondité de l’épreuve

En contrepoint de l’annonce par Dieu de la libération de son peuple, se font entendre ici la lamentation et la plainte de Jérusalem lorsqu’elle était dans l’épreuve, comme une mélodie en mineur dans cette magnifique symphonie du retour triomphal des exilés. Jérusalem se sentait délaissée, abandonnée par Dieu (v. 14) et vivait son épreuve comme une sorte de stérilité (v. 21).
Cette plainte peut rejoindre certains de nos sentiments quand nous traversons une période d’épreuve, d’obscurité, ou d’inappétence spirituelle, que les mystiques appellent «acédie» ou «nuit de la foi». Dans ces moments-là, il semble que Dieu nous ait laissés à nous-mêmes et nous ne sentons plus sa présence bienfaisante. Nous nous mettons à déplorer de toutes nos pensées et nos actions. Même la prière nous apparaît vide et nous expérimentons la «désolation» (v. 19).

Et pourtant, Dieu annonce à Jérusalem son amour éternel, capable de rendre féconde n’importe quelle stérilité. Il ne faut pas voir dans ce passage l’image d’un «happy end». Il s’agit bien plutôt de la promesse du «malgré tout»: dans les situations où nous nous sentons abandonnés de tous et de toute compassion humaine, Dieu est malgré tout mystérieusement présent et nous invite à traverser l’épreuve pour découvrir des fécondités inespérées, apparemment insignifiantes.
Une bénédictine priait ainsi: «Veuille Seigneur que nous te cherchions tout au long de notre vie, au long de nos péchés, au long de nos misères, toi seul, notre unique orientation.»

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
qui as fait d’un même sang toutes les nations
des hommes sur la surface de la terre
et as envoyé ton Fils béni prêcher la paix
à ceux qui sont loin et à ceux qui sont près,
donne à tous les peuples du monde
de te chercher et de te trouver,
et hâte, Seigneur, l’accomplissement de ta promesse
de répandre ton Esprit sur toute chair,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

 

Pour le deuxième jour de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens:

Dieu d’amour,
regarde notre volonté de te servir
en dépit de notre pauvreté spirituelle
et de nos aptitudes limitées.
Viens habiter de ta présence
les désirs profonds de nos cœurs.
Remplis nos cœurs brisés de ton amour qui guérit,
pour qu’il nous soit possible
d’aimer comme tu nous as aimés.
Accorde-nous le don de l’unité,
pour que nous puissions te servir avec joie
et que nous partagions ton amour avec tous.
Nous te le demandons au nom de ton fils,
Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 48-03 (du recueil Alléluia)

Seigneur, je t'aime de tout coeur