jeudi 16 mai 2019

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 114 (113a)

La mer voit et s’enfuit

 
 
Alléluia !

 
1
Quand Israël sortit d’Égypte,
 
 
et Jacob, de chez un peuple étranger,
 
2
Juda fut pour Dieu un sanctuaire,
 
 
Israël devint son domaine.

 
3
La mer voit et s’enfuit,
 
 
le Jourdain retourne en arrière.
 
4
Comme des béliers, bondissent les montagnes,
 
 
et les collines, comme des agneaux.

 
5
Qu’as-tu, mer, à t’enfuir,
 
 
Jourdain, à retourner en arrière ?
 
6
Montagnes, pourquoi bondir comme des béliers,
 
 
collines, comme des agneaux ?

 
7
Tremble, terre, devant le Maître,
 
 
devant la face du Dieu de Jacob,
 
8
lui qui change le rocher en source
 
 
et la pierre en fontaine !

Lectures du jour

Commentaire

La peur ne justifie pas la colère

Quelle agressivité dans ces propos – même si l’on vous épargne la lecture de la fin du chapitre ! …
En réalité, l’apôtre est inquiet.
Découragés par les années qui passent, progressivement convaincus par le fait que, le Christ n’étant pas revenu selon les prophéties, la vérité de la prédication apostolique est remise en cause, nombre de convertis retournent à leur religion première.
L’apôtre se fait du souci pour eux. Il ne sait plus comment les convaincre.

Alors il réagit comme tous ceux qui sont inquiets pour ceux qu’ils aiment. Comme moi, comme toi aussi sans doute. Il crie ! Il décrit des dangers plus ou moins imaginaires. Il menace !
Quand nous avons peur pour ceux que nous aimons, nous nous servons parfois de mots qui nous dépassent, peut-être parce que les mots d’amour nous semblent trop courts.
Aujourd’hui, nous assistons à une hémorragie de l’Eglise dans nos pays. Et nous avons parfois tendance à recourir à l’invective pour chercher la brebis perdue … ou la chèvre de Monsieur Seguin.

Pourtant Dieu ne se rencontre jamais sur les chemins du mépris et de la colère.
Dieu se rencontre toujours sur le chemin de l’amour.
Il est lui-même ce chemin qui conduit à lui.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Jésus-Christ,
tu nous as mis en garde
contre les séductions de la puissance des ténèbres
en nous prédisant qu’il y aurait des faux prophètes
et des faux messies.
Nous t’en prions, accorde à ton Eglise
d’être toujours illuminée par ton Esprit
et attentive à ta voix,
afin qu’elle ne suive pas ceux qui cherchent à l’égarer,
mais se tienne prête pour le jour
où tu viendras dans ta glorire,
toi qui es béni aux siècles des siècles.

Cantique 31-20 (du recueil Alléluia)

Seigneur, que tous s'unissent